La page en cours n'existe pas dans la langue cible.

Voulez-vous changer la langue et aller à la page d'accueil ou souhaitez-vous rester sur la page actuelle?

Changer de langue

SOLAR ENERGY

PROPRIÉTAIRES

5 conseils pour économiser l’énergie en été

Économiser avec le photovoltaïque

07/01/2021
Chaque année, nous nous réjouissons à nouveau de voir les journées rallonger, les températures remonter et cette sensation de vacances revenir. Mais dès que les vagues de chaleur arrivent et que le mercure dépasse les 36 degrés, nous ne voulons plus qu’une chose : nous rafraîchir. Mais pas à n’importe quel prix. Nous avons donc 5 conseils pour vous qui voulez rester « cool » en été, en économisant de l’énergie et en gardant le contrôle sur vos dépenses, mais aussi des conseils du quotidien qui vous aideront à réduire votre empreinte écologique pendant la saison chaude.

Conseil 1 : bien aérer

Tout comme en hiver, bien aérer, c’est faire la moitié du chemin. C’est tôt le matin et pendant la nuit que les températures extérieures sont les plus basses ; c’est donc à ces moments que vous devez aérer. Pendant l’été, de juin à août, la durée d’aération idéale est de 30 minutes

À partir de onze heures du matin au plus tard, lorsque la chaleur de mi-journée arrive, n’ouvrez que brièvement votre fenêtre pour amener une rapide bouffée d’air, sinon, laissez-la fermée. Vous pourrez ainsi profiter de températures agréables, même en été, et économiser de l’énergie, des coûts ainsi que réduire vos émissions de CO2, puisque vous utiliserez moins votre ventilateur ou votre climatisation.

Des rideaux ou des stores, ainsi que vos quatre murs, aident également à vous protéger de la chaleur. Si vous n’êtes pas chez vous pendant la journée, ou que les températures sont très élevées autour de midi, fermez vos rideaux et baissez vos stores. En été, les arbres sont aussi des alliés de poids : ils amènent de l’oxygène, mais aussi de l’ombre.

Conseil 2 : climatisation ou ventilateur ?

Si vous ne pouvez ou ne voulez pas vous passer de rafraîchissement pendant certaines journée de forte chaleur, il est préférable d’opter pour le ventilateur. En effet, une climatisation qui fonctionne 30 jours pendant huit heures émet pas moins de 70 kg de CO2 et consomme beaucoup d’électricité. Les ventilateurs sont nettement plus respectueux de l’environnement et économes.

Faites toutefois attention à ne le faire fonctionner que lorsque vous êtes dans la pièce, sinon débranchez-le.

Le photovoltaïque pour mon foyer

Vous voulez produire votre propre courant solaire avec le photovoltaïque ?

Le photovoltaïque pour moi

Important à savoir : en utilisant une climatisation, on s’expose à un risque de coup de froid ou de rhume, car l’appareil crée d’importantes différences de température entre l’intérieur et l’extérieur en été. Soyez également prudents avec les ventilateurs, même si les conseils suivants peuvent vous aider à réduire le risque de prendre un coup de froid :

  • Si vous utilisez la puissance maximale, faites-le seulement pour un court moment. Pour une utilisation prolongée, choisissez une puissance moyenne ou faible.
  • Ne dirigez jamais le ventilateur directement vers des personnes, encore moins vers leur tête ou leur cou.
  • Pendant la nuit, les ventilateurs ne devraient pas fonctionner dans la chambre à coucher. Dans l’idéal, aérez votre chambre à la puissance maximale pendant une demi-heure avant d’aller dormir.

Conseil 3 : utiliser la corde à linge plutôt que le sèche-linge pour économiser de l’énergie en été

En été, misez surtout sur la bonne vieille corde à linge. Les techniques à l’ancienne sont les meilleures, comme vous le voyez ici : avec une réduction des émissions de CO2 pouvant atteindre 120 kg par an par rapport à un sèche-linge, la corde arrive grande première à la course à l’efficacité énergétique. Elle permet à un foyer de 3 personnes d’économiser aussi sur les coûts de la consommation électrique. Pendant les journées chaudes, le linge sèche souvent plus vite sur la corde que dans l’appareil.

Un conseil supplémentaire : Si vous avez besoin malgré tout d’un sèche-linge, veillez à choisir une classe d’efficacité élevée (A+++) et à le charger complètement.

Conseil 4 : ranger la poêle au profit du barbecue

Sous la chaleur des mois d’été, les barbecues ont la cote. Logique : quand on cuisine à l’intérieur, on libère de la chaleur, qui réchauffe l’appartement ou la maison. Pour rafraîchir rapidement leurs quatre murs, beaucoup se tournent vers un ventilateur ou une climatisation, ce qui consomme de l’énergie et engendre des coûts. Il est donc d’autant plus pratique de déléguer la préparation au barbecue. Mais les plats froids comme les salades ou les antipasti constituent aussi une option idéale pour les petits appétits des chaudes journées.

D’ailleurs : si vous possédez un barbecue au charbon de bois, assurez-vous impérativement à l’achat que le charbon porte le label FSC ou Naturland, qui signifient qu’il a été produit selon des procédés écologiques. Outre le charbon de bois classique, vous pouvez aussi vous procurer des briquettes de noix de coco, plus neutres en CO2, ou du charbon de bambou. Mais les barbecues solaires, à gaz ou électriques sont encore plus respectueux du climat. Ce sont les aliments grillés qui font cependant toute la différence : 95 % des émissions de CO2 produites par les barbecues dépendent des aliments. À retenir : plus les plats sont végétariens/véganes, plus la quantité de CO2 est faible.

Conseil 5 : le réfrigérateur, consommateur d’énergie

C’est en été que les réfrigérateurs et les congélateurs consomment le plus d’énergie. Lorsque l’on ouvre la porte du réfrigérateur, du froid s’échappe et l’appareil doit le recréer en consommant de l’énergie. Cette consommation se retrouve dans les chiffres, surtout quand la température ambiante est élevée : à chaque fois qu’il est ouvert, le réfrigérateur consomme autant d’énergie qu’une lampe de 12 W à économie d’énergie qui resterait allumée pendant 50 minutes. En moyenne, un foyer génère chaque année 15 kg inutiles de CO2, rien qu’en ouvrant les portes du réfrigérateur. Il est donc utile de réfléchir au préalable à ce que vous voulez prendre dans le frigo pour pouvoir le refermer rapidement. Autre chose à savoir : plus le réfrigérateur est plein, meilleur est l’effet refroidissant et moins la quantité d’énergie consommée est importante.

Un conseil supplémentaire : il est bénéfique d’opter pour des réfrigérateurs modernes et économes en électricité d’un point de vue économique, mais aussi écologique. Par exemple, un appareil de classe d’efficacité énergétique A+++ consomme jusqu’à 50 % de courant de moins que les modèles précédents.



We think you are located in a different country

The country currently selected is France. Would you like to stay on this page or do you want to switch to the local website?